Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sofia Accueil

Exercice de style

pour celles qui sont parties

Comme chaque année à la rentrée, on compte toutes celles que nous avons connues l'an passé et qui ont quitté Sofia pour de nouvelles aventures et on attend de rencontrer toutes les nouvelles arrivées qui viendront certainement au premier Café de Sofia Accueil, organisé le jeudi 8 septembre prochain à l'Ambassade de France dans la rue Oborichté de Sofia.

Dès leur départ, la Présidente de Sofia Accueil avait envoyé un mail à chacune pour leur demander d'écrire une sorte de bilan sur leurs années passées à Sofia. Voici la très belle lettre de Bénédicte, dans son intégralité. Et vous, reconnaissez-vous la Sofia qu'elle décrit ?


 

"Difficile de résumer en quelques mots 6 ans de vie... les enfants n'ont guère connu que la Bulgarie, et la seule école de Damien a été le lycée français de Sofia. Tant de visages croisés, tant de rencontres, et si peu de stabilité au fond.


  immeuble.jpgNous avons commencé notre séjour dans un 2 pièces en rez-de-chaussée au centre ville où Georges (mon mari) avait aussi son bureau. Pas facile avec deux petits garçons, surtout que l'hiver a été particulièrement rude cette année-là, restreignant d'autant les possibilités de sorties. Pour la première fois de ma vie, je ne travaillais pas, et je découvrais que le tête-à-tête dont je rêvais avec les enfants n'avait rien d'enchanteresque ! (je suis sûre que beaucoup de mamans comprennent). Les stages de bulgare intensif à l'ITcheCe (université de Sofia) ont été de véritables bouffées d'air, et m'ont permis d'apprendre la langue - et donc de communiquer avec les "indigènes" et de mieux comprendre notre nouvel environnement.


Photos Blog SA-5 L'année d'après, nous avons rejoint notre immeuble de la rue Minzuhar et j'ai découvert Sofia Accueil et les randonnées en montagne ! Puis ça a été la reprise du travail, le déménagement du lycée français, et enfin cette année sabbatique merveilleuse pour clôturer notre séjour. Pas mal de mouvements donc, j'ai connu 3 proviseurs du lycée, 3 ambassadeurs, 3 présidentes de Sofia Accueil, 3 gouvernements bulgares, 3 maires de Sofia... allez, j'arrête là, je vais finir par passer pour une ancienne combattante ! J'en profite en tout cas pour saluer les autres anciennes combattantes : Sermin, Anne (B.), Isabelle (L.), Valerie (S.), Gronia, Paula, Gabrielle, Teresa, Sory... en leur souhaitant une excellente continuation à Sofia !
 
En 6 ans, la ville a changé bien sûr : le nouveau terminal de l'aéroport a ouvert ses portes, la vieille usine sidérurgique de Kremikovtsi a fermé les siennes, le trafic automobile a explosé, la première ligne de métro a été achevée et la construction de la deuxième ligne bat son plein, les autoroutes sont en voie d'européanisation (lentement il est vrai), le taux de natalité a très visiblement repris (manque criant de crêches, ouverture de magasins de vêtements et accessoires pour bébés...), les chiens de race ont fait leur apparition - sans d'ailleurs que le nombre de chiens à l'abandon diminue - les boutiques installées de manière sommaire dans des garages, des caves ou sur les trottoirs ont cédé la place à de "vrais" magasins et aux fameux "Mall" qui ont poussé comme des champignons, de nombreux restaurants ont ouvert, l'autoroute vers la Grèce est embouteillée les soirs de grands week-ends, certaines vieilles maisons sont maintenant renovées (auparavant, elles étaient plutôt démolies), les concerts d'Iron Maiden ou Madonna remplissent les stades, les dames de Sofia Accueil trouvent désormais presque tout pour se ravitailler (même des denrées aussi rares que le couscous ou le fenouil sont maintenant disponibles !), la frénésie de construction s'est calmée, il y a beaucoup moins de bétonneuses à Sofia, et le boom immobilier de ces dernières années a profondément transformé le visage de la ville. 
chantier-mall.jpg  Ci-dessus, le chantier du métro au coeur de la ville historique de Sofia qui a mis à jour de nouvelles fondations gallo-romaines (photo : Patatnik, juin 2011) et le montage d'images correspondant au chantier d'un énième nouveau mall en construction en haut du boulevard Tcherni Vrah (photo : (c) J.S.-L., sept. 2011).


tri.jpgLa Bulgarie est maintenant membre de l'Union Européenne, mais beaucoup de chemin reste à faire vers l'Europe (je pense au fonctionnement de l'Etat, à l'intégration des Roms, aux pratiques commerciales...).

 

Voila ! j'aime ce pays, même si la vie et le travail n'y ont pas été toujours faciles. J'y ai rencontré des gens extraordinaires, dans tous les domaines.

eglise-russe.jpg

Les motards bulgares se sont rassemblés pour la première fois en mars 2011 devant la cathédrale Alexandre Nevski. Maintenant, tous les jeudis soirs, ce sont les vélos qui défilent vers 21h et font un tour dans le centre. (photo : Patatnik mars 2011)

 

< Superbe église russe, sous la neige le 1er janvier 2011 (photo Patatnik janv. 2011).


Je vous envie de rester... surtout, ne vous concentrez pas sur les insuffisances et les défauts, si évidents, si visibles (les chaussées et les trottoirs défoncés, les chiens errants...) car cela vous empêcherait de voir l'essentiel. Merci à toutes pour ces années passées ensemble, i vsitchko dobro! - et puis, on ne sait jamais... si d'aventure vos pas vous amènent vers Montpellier... je garde la même adresse mail."

"Mon balcon d'été", rue Tsar Boris 1er (photo : patatnik juillet 2011)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :